$\require{mediawiki-texvc}$
  • 검색어에 아래의 연산자를 사용하시면 더 정확한 검색결과를 얻을 수 있습니다.
  • 검색연산자
검색연산자 기능 검색시 예
() 우선순위가 가장 높은 연산자 예1) (나노 (기계 | machine))
공백 두 개의 검색어(식)을 모두 포함하고 있는 문서 검색 예1) (나노 기계)
예2) 나노 장영실
| 두 개의 검색어(식) 중 하나 이상 포함하고 있는 문서 검색 예1) (줄기세포 | 면역)
예2) 줄기세포 | 장영실
! NOT 이후에 있는 검색어가 포함된 문서는 제외 예1) (황금 !백금)
예2) !image
* 검색어의 *란에 0개 이상의 임의의 문자가 포함된 문서 검색 예) semi*
"" 따옴표 내의 구문과 완전히 일치하는 문서만 검색 예) "Transform and Quantization"
쳇봇 이모티콘
안녕하세요!
ScienceON 챗봇입니다.
궁금한 것은 저에게 물어봐주세요.

논문 상세정보

프랑스어와 한국어의 계사구문 연구

Étude sur les constructions copulatives en français et en coréen

프랑스어문교육 no.45 , 2014년, pp.163 - 190  
박정섭
초록

La présente étude a pour objet de décrire les constructions copulatives en français et en coréen du point de vue syntaxique. Il a été noté dans la littérature que les copulatives peuvent être divisées en deux types de phrases : les prédicatives (e.g. ‘Horatio est le meilleur ami d’Hamlet’) et les spécificatives (e.g. ‘Le meilleur ami d’Hamlet est Horatio’). Les copulatives sont composées de trois parties : le sujet, le copule et l’élément post-copulaire (AP, DP/NP, PP). Dans les prédicatives, le sujet est un DP référentiel et le prédicat est non-référentiel. En revanche, dans les spécificatives, le sujet est le plus souvent un DP non-référentiel et l’élément post-copulaire est un DP référentiel. Compte tenu de ces deux ordres symétriques entre le référentiel et le non-référentiel, Moro (1997, 2006) propose une analyse unifiée des constructions copulatives qui consiste à poser une structure sous-jacente identique pour les deux types de phrases copulatives : [TP T [VP être [SC DP XP]]] (où XP = AP, DP/NP, PP). Si c’est DP qui se déplace en Spec de TP et devient le sujet de la phrase, on aura la prédicative avec la structure [TP DPi T [VP être [SC ti XP]]]. Mais, s’il se trouve que XP est DP et que c’est XP qui se déplace en Spec de TP, on aura la spécificative avec la structure [TP DPi(=XP) T [VP être [SC DP ti]]]. Nous avons démontré dans ce travail que l’analyse de Moro est tout à fait compatible avec les données du français et du coréen qu’on aurait du mal à expliquer dans les autres analyses. En particulier, la possibilité ou l’impossibilité de pronominaliser en quel ou le un des deux DP dans la construction copulative en français, ou la possibilité d’accorder pour le trait [honorifique] T(emps) et le second DP dans la construction copulative en coréen, entre autres, ne s’expliqueraient, semble-t-il, que si l’on adopte l’analyse de Moro. Nous avons également relevé au cours de la description des données quelques différences syntaxiques qui s’observent entre les deux langues. En français, le Cas nominatif du premier DP venant de T, le deuxième DP reçoit le Cas par défaut, alors qu’en coréen où l’opération “Multiple Agree” est possible, T assigne le Cas nominatif aux deux DP en même temps. La deuxième différence concerne l’accord morphologique entre T et le sujet : T s’accorde pour les traits [personne] et [nombre] seulement avec le DP sujet en français, mais pour le trait [honorifique] avec le premier DP en structure sous-jacente en coréen.

참고문헌 (0)

  1. 이 논문의 참고문헌 없음

이 논문을 인용한 문헌 (0)

  1. 이 논문을 인용한 문헌 없음

원문보기

원문 PDF 다운로드

  • 원문 PDF 정보가 존재하지 않습니다.

원문 URL 링크

  • 원문 URL 링크 정보가 존재하지 않습니다.
상세조회 0건 원문조회 0건

DOI 인용 스타일